dima
  • Sad Sand

    Dans la province de Larache au Nord-Ouest du Maroc se trouve une des plus grandes mines de sable à ciel ouvert du Maroc. C'est un espace côtier, où la mer est dominé par des falaises lunaires, enveloppées d'une brume marine. Un ballet incessant de mulets, chargés de ballots de sables, montent vers la plaine et descendent les falaises à vide. En haut, des camions se pressent en files indiennes dans l'attente que des hommes chargent la benne jusqu'à ras bord à l'aide de pelles à mains. La Zone photographié n'est qu'une petite partie de l'exploitation minière. Les mines de sables situés dans les terres appartiennent à des entreprises privés et restent en activités. Puiser du sable sur le littoral est un acte illégal sur lequel les autorités locales ferment les yeux en laissant la population locale puiser cette ressource exploité en sous-main par les industriels du sable de manière officieuse. Le sable marin puisé sur la plage, imbibé de sel de mer et impropre à la construction si un lavage long et couteux n'est pas entreprit. L'activité d'extraction de sable sur le littoral détruit l'écosystème et en accélérant le processus d'érosion du littoral due à la disparition des plages.